Projet Béguinage

Le projet “Béguinage”

Chères amies, chers amis !

Depuis sa création en 1975, cela va bientôt faire 50 ans, le Centre de Partage d’Avioth a œuvré discrètement pour le soutien des plus démunis.

Nous n’avons jamais fait appel à vous pour nous soutenir dans la gestion quotidienne. Le bénévolat et le dévouement de nos membres compensent notre choix de refuser les subsides institutionnels et la fragilité financière du public auquel nous nous adressons.

Nous avons toujours réservé les chambres de la communauté à l’accueil de personnes en difficulté et le gîte à l’accueil de familles ou de groupes de développement personnel qui nous garantissent les ressources indispensables à la survie du projet. Quelques sobres cabanes sans électricité accueillent les personnes en recherche de retraite silencieuse. La petite maison accueille un jeune couple bénévole qui supervise le potager et l’Hermitage héberge un bénévole plus attentif à la communauté.

Tous les autres bénévoles habitent plus ou moins loin. Nous avons de nombreuses demandes de personnes désirant s’investir dans le projet, elles sont souvent jeunes, ce qui est une chance, mais, vu le difficile contexte socio-économique actuel, disposent de trop peu de ressources pour être autonomes du Centre. Où les loger alors, sans prendre la place des personnes accueillies ? 

Nous avons donc décidé de construire, dans le prolongement de la petite maison, dans une sorte de possible ‘béguinage’, une première unité d’habitation pour un prochain volontaire à long terme. Une structure écologique minimaliste mais disposant du strict minimum de confort.

Les premiers devis avoisinaient les 60.000€, mais la folie qui secoue le monde aujourd’hui a fait monter les devis à près de 100.000€ pour une simple construction de 25m² au sol sur deux niveaux !

La Fédération Roi Baudouin a accepté de soutenir notre projet, permettant ainsi à nos donateurs tant français que belges de bénéficier de la déductibilité fiscale pour les dons de plus de 40€ en 2023 et 2024. Quelques donateurs nous ont déjà assuré de leur soutien très partiel, mais le chemin sera long et c’est pour cela que nous nous adressons humblement à vous…