Le wwoofing

Depuis plusieurs années nous bénéficions de l’aide des associations de Wwoofing française et belge. Grâce à elles, nous recevons l’aide de (plus ou moins) jeunes passionés par l’agriculture en général et la permaculture en particulier. Débutants ou confirmés, ils viennent apporter leurs bras enthousiastes cinq heures par jour et cinq jours par semaine en échange du séjour et du couvert. Souvent, c’est la vie particulière de la communauté qui oriente leur choix parmi les nombreux centres qui proposent du wwoofing. De toute façon, ils sont l’occasion d’un bain de fraîcheur pour la communauté…

Voici le témoignage de l'un deux...

" Et voila... 15 jours s'achèvent aussi rapidement que le vol d'un feu d'artifice... (...) J'ai énormément apprécié pouvoir travailler dans le potager qui est l'un des plus beaux que j'aie pu découvrir jusqu'à présent. Je n'ai pas eu l'occasion d'y apporter une touche personnelle, mais le simple fait d'apporter du soutien à vos mains expertes me satisfait. Ainsi j'apprend aussi ce que nécessite en énergie l'entretien d'un potager de taille convenable. Les tâches étaient variées; ce qui m' aidé à rester motivé et concentré tout en pouvant travailler ma patience et mon calme. Quand je me sentais moins à l'aise ou que je perdais patience, j'étais souvent partagé entre l'idée de blâmer ma personne ou me mettre en désaccord avec la tâche à réaliser. J'ai une vision de la permaculture qui peut sembler parfois naïve et le centre de partage m'a permis de garder les pieds sur terre.

J'ai beaucoup apprécié vivre en communauté. La variété est incroyable, mais je ne crois pas m'être mal entendu avec qui que ce soit. Par ailleurs, le fait d'aider et d'apporter à la communauté, mais aussi le fait de voir d'autres s'investir dans le bien de la maison fut probablement l'aspect de mon séjour qui me fit le plus évoluer en bien... Et plus qu'une évolution, ce fut surtout d'avoir l'occasion de le faire dans un endroit propice.

Si j'ai une seule remarque à faire, ce serait la suivante: A tous les gens de la maison, gardez le cap! Ce n'est pas toujours évident d'être à l'écoute de tout le monde, et de respecter les avis de chacun. (...)  Enfin, j'aimerais vous remercier tous de votre accueil. Cela signifie beaucoup pour moi et plus encore. J'aurais voulu écrire et remercier chacun de vous un à un, mais je décide de remercier la Maison de Partage dans son entièreté et j'espère ainsi toucher tous ceux qui la font vivre.

A la prochaine, à nouveau face au ciel, et à la basilique... 

T. 🙂